My Maps, mon outil de base pour préparer mes voyages – Partie 2

My Maps, mon outil de base pour préparer mes voyages – Partie 2

Me revoici pour continuer à vous parler de My Maps. Si vous avez loupé l’article de la semaine dernière, ou si vous avez besoin de vous rafraîchir les idées, c’est par 😜. Si vous êtes à jour, c’est parti pour la suite !

Je vais essayer d’être aussi claire que possible (ça tombe bien c’est mon deuxième prénom 😅), mais si vous avez des questions, surtout n’hésitez pas, je me ferais un plaisir de vous éclairer 😁.

Les calques

Voilà à quoi ressemble le sujet de ce paragraphe. Il est situé dans le bloc en haut à gauche vu précédemment. Il y a toujours un calque sans titre.

Pour modifier le titre, il suffit de cliquer sur les 3 petits point à droite de ce dernier, un nouveau menu s’ouvre qui propose : 

  • Renommer ce calque
  • Supprimer ce calque
  • Ouvrir le tableau des données

Après avoir cliqué sur le premier vous pourrez donc changer le titre; Si vous souhaiter en ajouter un, vous n’avez qu’à cliquer sur Ajouter un calque

En cliquant sur Ouvrir le tableau des données on ouvre…le tableau des données🤔🙄. De base il y a deux colonnes, nom et description. La première colonne ne peut pas être supprimée…enfin pas directement. En fait il faut absolument qu’il reste une colonne, c’est la colonne de titre, je vous expliquerait la petite astuce pour supprimer cette colonne plus loin 😉. Pour ajouter une colonne il n’y a plus qu’à  cliquer sur les icones de flèches situées à droite du nom de chaque colonne et choisir si vous souhaitez ajouter cette colonne avant ou après la colonne d’origine, ou si vous préférez, dupliquer la colonne d’origine.

Dans le cas d’une nouvelle colonne, une nouvelle “fenêtre” s’ouvre alors. Il vous est demandé de choisir un nom. Attention, une fois choisi ce nom ne peut plus être modifié, allez savoir pourquoi…

Vous devez ensuite choisir le type de colonne : 

  •  Texte pour…du texte
  • Nombre pour..des nombres…sachez que vous ne pourrez vraiment rien mettre d’autre que des nombres, pas de devises, de mesures ou que sais-je !
  • Date et heure, là aussi, vous serez bloqué par le format imposé…
  • Vrai/Faux

Ce qu’il faut retenir c’est que le seul type dans lequel vous serez vraiment libre d’écrire ce qui vous convient, c’est le texte, le reste est doit correspondre à un certain format plutôt contraignant. Personellement j’ai renonncé à les utiliser 😕

Il vous revient de choisir, si vous avez une idée précise de ce que ce tableau des données doit contenir, de l’organiser avant d’y ajouter du contenu, ou bien de le faire après.

Donc la petite astuce pour se débarrasser de la première colonne : dans le menu de la flèche de chaque colonne, il y a d’autre options assez parlante, et il y a Définir comme colonne de titre. La colonne ainsi définie, devient la colonne qui ne peut être supprimée, et la colonne qui perd ce tire (dans ce cas la colonne nom) devient “supprimable.”

Quel contenu et comment l'ajouter ?

Quel contenu ?

Tout d’abord l’icône point de repère. Le même style que l’on trouve sur Maps quand on clique ou que l’on renseigne une adresse. Qui sert donc à localiser des lieux 🙄. Vous pouvez en mettre plusieurs sur un même calque

 La deuxième icône, à droite de la première permet, d’ajouter deux contenus différents. Tout d’abord une ligne (ou une suite de lignes) ou une forme. J’avoue ne pas l’avoir vraiment utilisé, mais je pense que ça peut être particulièrement utile pour dessiner des zones ou des randos lorsque les chemins ne sont pas pris en compte par MyMaps (ni Maps d’ailleurs). 

En dessous des lignes/formes, vous pouvez ajouter des itinéraires. Vous pouvez aussi les ajouter avec l’icône à droite. Comme indiqué précédemment, un calque ne peut contenir qu’un itinéraire et rien d’autre, mais il peut y avoir des étapes (10 max). 

Comment ?

Pour ajouter les points repères vous avez deux possibilités. Cliquer sur l’icône du point repère, et ajouter le lieu en cliquant sur le lieu de votre carte à ajouter. Ce n’est pas la solution que je préfère, je ne l’utilise qu’en dernier recours, quand l’autre solution ne donne pas de résultats (ou pas celui voulu). L’autre possibilité consiste à chercher votre lieu dans la barre de recherche. Il ya souvent plusieurs résultats, à vous de choisir celle qui semble la plus pertinente. Une fois que vous avez cliqué dessus, la carte se déplace vers ce lieu et affiche un encadré avec des informations, informations que vous n’aurez pas si vous ajoutez le lieu par vous même, alors que  à vous avez la moitié du boulot qui est fait (le nom du lieu, l’adresse, site web si connu par Google…). A ce moment-là l’icône du lieu est en vert, pour l’ajouter, vous devez cliquer sur + Ajouter à la carte. Le lieu s’ajoute alors sur le Calque sélectionné au moment de l’ajout. Bien faire attention à ce détail, car si vous ajoutez le lieu au “mauvais” calque et que les calques ont des tableaux de données différents, vous ne pourrez pas déplacer le lieu, vous serez obligé de le supprimer, pour la rajouter sur le bon calque 😤(oui ça m’est arrivé plusieurs fois).

Pour dessiner les lignes/ formes, il vous faut cliquer sur l’icône correspondante et choisir cette option dans le menu et ensuite dessiner ce qui vous intéresse. Pour terminer il faut double cliquer, une fenêtre s’ouvre alors pour vous demander le nom de l’élément, élément qui comme précédemment s’est ajouter au calque sélectionné au moment du dessin..Une fois la forme/la ligne dessinée, la surface/distance est affiché dans les informations. A ce moment-là, vous pouvez modifier le tracé si vous le souhaiter en saisissant les ronds aux intersections, mais aussi ces mêmes ronds transparents disposés à chaque “milieu” de chaque segment. Vous pouvez en ajouter plusieurs sur un même calque. Si je précise ça, c’est parce que ce n’est pas le cas des éléments suivants.

Donc pour ajouter un itinéraire vous pouvez utiliser deux outils différents, qui aboutissent à la réalisation d’un trajet, mais pas de la même façon, même si ensuite avec les modifications vous pourrez arriver aux mêmes résultats. La différence réside dans le fait que dans le premier cas, c’est vous qui dessinez l’itinéraire. Vous cliquez là où vous voulez passer et Google choisir le meilleur trajet entre chaque point. Ces points là ne sont pas considéré comme des destinations (ce qui est important vu qu’il y a un maximum d’étapes). Alors que dans le second, vous indiquez le point de départ et le point d’arrivé (considéré comme des destinations) et My Maps calcule le trajet (avec possibilité de faire des modifications). Une fois votre itinéraire fait, en cliquant sur les trois petits points du calque, vous pourrez obtenir les instructions détaillées ou changer le titre.

Voilà, je crois que c’est pas mal pour aujourd’hui, dans le prochain (et normalement dernier) article, je vous parlerai des modifications et comment personnaliser votre carte.

PS : J’ai corrigé plusieurs fois calque mal écrit en claque…il se peut que certains soient passés à travers les mailles du filet…ne vous sentez pas visés, je n’ai envie de frapper personne…quoi que…c’est ptet une envie de mon subconscient 🙄🤔…

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire